lettre84 - page 37

|
37
Jean-Marc Bustamante
N
é à Toulouse en 1952, Jean-Marc Bustamante, est peintre,
sculpteur et photographe. Autodidacte, assistant du photo-
graphe et cinéaste William Klein, il réalise dès 1977 des photo-
graphies en grand format qu'il intitule Tableaux. Puis il collabore
avec Bernard Bazile sous le nom BazileBustamante. Les projets,
essentiellement des recherches sur les codes picturaux et les
systèmes de signes, établissent sa réputation dans le monde des
arts. Après 1987, Bustamante poursuit seul sa carrière, en produi-
sant une œuvre poétique et singulière au vocabulaire emprunté à
différents médiums. Son travail, exposé dans le monde entier, est
aujourd'hui essentiellement tourné vers la peinture. Il a représenté
la France lors de la Biennale de Sao Paulo en 1994, lors de la
Biennale de Venise en 2003 (Pavillon français) et de la Documenta
de Kassel (Documenta VIII, IX et X). Il a dirigé le Festival interna-
tional d'Art de Toulouse de 2012 à 2015. Jean-Marc Bustamante a
enseigné la sculpture pendant plusieurs années à la Rijksakademie
à Amsterdam et la peinture à la Kunstakademie de Munich. En
septembre 2015, il a été nommé directeur de l'École nationale
supérieure des beaux-arts, où il enseignait depuis 1996.
Jacques Perrin
N
é en 1941, Jacques Perrin est un acteur, réalisateur et
producteur de cinéma. Dès l'âge de quinze ans, Jacques
Perrin paraît à la scène puis entre au Conservatoire d'art drama-
tique qu'il quitte rapidement pour monter sur les planches.
Il obtient son premier rôle important au cinéma dans La fille
à la valise de Valerio Zurlini (1960), puis enchaîne des rôles
variés dans des films d'Henri-Georges Clouzot (La vérité en
1960), Mauro Bolognini (La corruption en 1963), Costa-Gavras.
Il joue des rôles de premier plan dans quatre films de Pierre
Schœndœrffer : La 317ème Section (1965), Le Crabe-tambour
(1977), L'honneur d'un capitaine (1982), et Là-haut, un roi
au-dessus des nuages (2004). Il est aussi le partenaire principal
de Catherine Deneuve dans les deux films musicaux de Jacques
Demy : Les demoiselles de Rochefort (1967) et Peau d'âne (1970).
Parallèlement, il fonde en 1968 sa propre société de production,
Reggane Films, devenue par la suite Galatée Films. Il produit des
films engagés comme ceux de Costa-Gavras, Z en 1968, État de
siège en 1972, et Section spéciale en 1974. Jacques Perrin produit
également La victoire en chantant de Jean-Jacques Annaud qui
reçoit un Oscar, et récemment, Les Choristes et Faubourg 36 de
Christophe Barratier. Tout en continuant à jouer comme dans
Cinema Paradiso en 1989, c'est désormais à la production qu'il se
consacre : Microcosmos : Le peuple de l'herbe en 1995 qui lui vaut
le César du meilleur producteur en 1997, Himalaya : L'enfance
d'un chef en 1999, Le peuple migrateur en 2001, où il participe
également à la réalisation. À partir de 1989, il se consacre à des
projets autour de la nature et du monde animalier. Les Saisons,
co-réalisé avec Jacques Cluzaud, et L’outsider de Christophe
Barratier sont sortis sur les écrans en 2016. Actuellement, Jacques
Perrin prépare une série pour la télévision inspirée de l'aventure
de l'Aéropostale et de La Ligne. Il développe également un
nouveau projet de film naturaliste intitulé provisoirement Edge of
the wild, consacré à l'histoire des États-Unis.
ÉLECTIONS
Le 7 décembre dernier, Jean-Marc Bustamante
et Jacques Perrin ont été élus membres de
l'Académie des beaux-arts, respectivement
dans la section de Peinture, au fauteuil de
Zao Wou-Ki, et dans la section des Créations
artistiques dans le Cinéma et l'Audiovisuel,
au fauteuil de Francis Girod.
actua l i tés
Photos : Studio Bustamante et Roméo Balancourt
1...,27,28,29,30,31,32,33,34,35,36 38,39,40
Powered by FlippingBook