lettre84 - page 32

32
|
☛ 
pour l'encre Pelikan. Il fut suivi par les réalisations de Piet
Zwart, Edmond Kesting, Alexandre Rodtchenko, Jaroslav Rössler,
Karoll Hiller ou Luigi Veronesi.
Après la Seconde Guerre mondiale, le photogramme restera
au cœur de nombreux mouvements qui sauront trouver une
audience internationale. À la fin des années 1940, une nouvelle
avant-garde avec les artistes du groupe Fotoform, fondé par
Otto Steinert, produira trois expositions intitulées « Subjektive
Fotofrafie », qui affirmeront la filiation d'une réflexion sur l'expé-
rimentation photographique car, pour Steinert, «
seule la voie de
l’expérimentation [peut] faire découvrir tous les moyens suscep-
tibles de former notre expérience visuelle en photographie
».
En Allemagne et en Suisse, on vit naître des mouvements qui
privilégièrent l'action de la lumière. En 1967, les Suisses Roger
Humbert, René Mächler, Fréderick J.Schnyder et Rolf Schrœter
ont introduit le terme de « Photographie Concrète » qui, se
référant aux artistes des années 1920, privilégiait les « photo-
grammes » et les « luminogrammes ».
L'année suivante, sous la houlette de Gottfried Jäger, le belge
Pierre Cordier et les allemands Kilian Breier, Hein Gravenhorst
ont fondé le groupe Generative Fotografie, qui
définit la photo-
graphie non comme un processus non reproductif mais comme
un système de production
8
.
La Photographie Concrète retourne aux fondamentaux du
procédé : « Une Photographie concrète ne reproduit rien, ne
montre rien, elle ne reflète pas non plus un point de vue comme
dans les travaux des photographes conceptuels, elle est un objet
qui fait référence à lui-même et qui postule une autonomie
artistique ».
Par opposition la Generative Fotografie dérive de la théorie de
l'esthétique générative du philosophe allemand Max Bense (1910-
1990), qui renvoie à la grammaire générative de Noam Chomsky.
« Bannissant toute relation avec les concepts de l'histoire de l'art
traditionnelle, elle se veut un enfant de cette linguistique et doit
être perçue comme une forme de construction avec les implica-
tions politico-démocratique que cela implique » 
9
.
En juin 2015, à Zürich, l'exposition « Against photography »
célébra ces mouvements et les artistes qui les rejoignirent comme
Heinz Hajek-Halke, Karl Strüwe, Manfred P. Kage. Les exposi-
tions et les séminaires rallièrent également une jeune génération
d'artistes au rang desquels on compte Michael Reish, Wolgang
Tillmans, Thomas Ruff et James Rilling.
Aux États-Unis, le New Bauhaus continua ces expérimenta-
tions, notamment à travers les travaux de Gyorgy Kepes, qui les
consigna dans Langage of Vision publié en 1944 aux Éditions Paul
Theobald and Company.
1...,22,23,24,25,26,27,28,29,30,31 33,34,35,36,37,38,39,40
Powered by FlippingBook