lettre83 - page 37

|
37
actua l i tés
PHILIPPE
ROBERTS-JONES
Notre confrère le baron Philippe Roberts-Jones, associé
étranger de l’Académie des Beaux-Arts, nous a quittés le
9 août dernier.
Photo Brigitte Eymann
E
minent historien de l’art, écrivain et poète belge, le baron
Philippe Roberts-Jones avait été élu en 1986 et installé sous
la coupole l’année suivante par son confrère Germain Bazin.
Homme discret, humaniste respecté, il a joué un rôle insigne
dans la vie artistique belge, assurant de hautes fonctions muséales
en Belgique. Il était membre de l’Académie royale des Sciences,
des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique dont il fut président
en 1980 et secrétaire perpétuel, membre de l’Académie royale
de langue et de littérature françaises de Belgique et professeur
émérite à l’université libre de Bruxelles. Né à Ixelles en 1924, et
après des études de lettres, de philosophie, d’archéologie et de
droit, résistant pendant la guerre, il entreprend une brillante
carrière dans les musées belges. En 1961 il est le plus jeune
conservateur (âgé de 38 ans) nommé à la tête des Musées royaux
des Beaux-Arts de Belgique, dont il assure la réorganisation admi-
nistrative et artistique avec de nombreuses expositions (Siècle
de Rubens, Siècle de Breughel, parmi 92 expositions). Dès 1962
il inaugure le Musée provisoire d’Art Moderne, sous le nom de
« Musée de Poche » à Bruxelles, préfiguration de l’expansion des
Musées royaux avec la construction en 1974 d’un bâtiment avec
53 salles d’exposition inauguré par le Roi Baudouin et la Reine
Fabiola. En 1978 un nouveau Musée d’art moderne est construit,
achevé en 1984, scène incontournable de la jeune peinture belge
qu’il a contribué à faire connaître.
Rencontre
L’ACADÉMIE
ROYALE
DE SUÈDE
L’Académie des Beaux-Arts a reçu le 17 octobre
dernier une délégation de l’Académie royale de Suède,
composée de vingt et un membres et conduite par son
secrétaire perpétuel, son président et son vice-président.
L
'Académie royale des arts de Suède (Kungliga Akademien
för de fria konsterna) a été fondée en 1773 par le roi
Gustave III de Suède. Cette institution indépendante vise à
promouvoir la peinture, la sculpture, l'architecture et
les autres arts visuels.
La délégation suédoise était représentée par douze artistes
plasticiens, trois sculpteurs, deux architectes et quatre membres
honoraires. Elle était accompagnée de deux membres de son
administration et du directeur de l’Institut suédois et Conseiller
culturel auprès l’Ambassade de Suède, Mats Widbom.
Cet échange de vues visait à établir des rapports de
coopération et d’échanges artistiques et culturels entre les
deux académies, et ouvrir la voie à une collaboration future,
dans le cadre du renforcement du dialogue entre académies
européennes consœurs.
Le Secrétaire perpétuel Arnaud d'Hauterives et ses confrères
Érik Desmazières et Aymeric Zublena (à gauche), et (à droite) les
représentants de l'Académie de Suède Frederic Bedoire, vice-président
et membre honoraire, Leif Bolter, président (artiste plasticien) et
Susanna Slöör, secrétaire perpétuel et membre honoraire.
Photos Juliette Agnel
1...,27,28,29,30,31,32,33,34,35,36 38,39,40
Powered by FlippingBook