lettre82 - page 3

|
3
Le mercredi 22 juin, Dominique Perrault, élu membre de la
section d’architecture le 25 février 2015 au fauteuil précé-
demment occupé par Marc Saltet, était reçu à l’Académie des
Beaux-Arts par son confrère, S.A. Karim Aga Khan IV, sous la
Coupole de l’Institut de France.
N
é en 1953, Dominique Perrault mène une carrière interna-
tionale d’architecte et d’urbaniste après des études à l’école
des Beaux-Arts, à l’ENPC et à l’EHESS. Son activité d’ensei-
gnement à l’EPFL et de recherche, sa participation aux grandes
manifestations culturelles, ses nombreux écrits et conférences en
font un acteur engagé dans le débat architectural contemporain.
Dominique Perrault a été élevé au grade d’officier de la Légion
d’honneur en 2012, tandis que son œuvre a reçu de prestigieuses
distinctions, tel le Praemium Imperiale remis par la famille
impériale du Japon en 2015 ; son travail est également entré dans
les collections des plus grands musées du monde.
Rappelant la proximité entre aménagement du territoire et
politique, chaque projet est l’occasion d’établir une vision pros-
pective, stratégique et humaniste, dépassant la seule question
programmatique. De fait, l’œuvre de Perrault mêle l’échelle de
la ville et celle de l’architecture de façon indissociable. Parmi les
réalisations emblématiques : la Bibliothèque nationale de France,
lauréate du prix Mies van der Rohe en 1997, le vélodrome et la
piscine olympique de Berlin, l’extension de la Cour de justice de
l’Union Européenne à Luxembourg, dont la troisième tour sera
bientôt mise en chantier, le centre olympique de tennis à Madrid,
le campus de l’université féminine Ewha à Séoul, couronné du
Seoul Metropolitan Architecture Award, ou encore la tour Fukoku
à Osaka.
La production récente témoigne d’un intérêt accru pour la ques-
tion patrimoniale : Perrault a ainsi été choisi pour mener la réha-
bilitation du Pavillon Dufour à Versailles, achevée au printemps
2016, la restructuration de l’Hippodrome de Longchamp et de la
récept ion
sous l a coupol e
DOMINIQUE
PERRAULT
Poste du Louvre. Autres projets à l’étude : la gare emblématique
du Grand Paris Express à Villejuif Institut Gustave-Roussy, l’étude
urbaine du village olympique de la candidature Paris 2024. La
réflexion sur grande échelle se poursuit également à l’Atelier inter-
national du Grand Paris, dont Perrault est membre du Conseil
scientifique depuis 2012. En 2016, le Président de la République
lui confie une mission d’étude et d’orientation sur l’avenir de l’île
de la Cité dans les vingt-cinq années à venir.
L’architecture de Dominique Perrault témoigne d’une sensibilité
particulière pour la géographie d’un lieu, qui s’adosse à une
culture artistique très contemporaine. Un autre axe de lecture
de son œuvre est le Groundscape : depuis la BnF, nombreux sont
les projets qui investissent l’épaisseur du sol, source de multiples
potentialités et nouveau paysage à explorer. Ces travaux de
recherches sont issus de l’exposition monographique que le centre
Pompidou lui a consacrée en 2008 et font suite à sa nomination
comme commissaire du Pavillon Français à la Biennale d’Archi-
tecture de Venise en 2010.
À gauche : Dominique Perrault était entouré de ses confrères de la section
d'Architecture, André-Charles Perrot, Aymeric Zublena et Yves Boiret.
En haut : S.A. Karim Aga Khan IV et Dominique Perrault.
Ci-dessus : Dominique Perrault accompagné d'Arnaud d'Hauterives,
Secrétaire perpétuel de l'Académie.
Photos Juliette Agnel
1,2 4,5,6,7,8,9,10,11,12,13,...40
Powered by FlippingBook