lettre82 - page 28

28
|
L
a Fondation Jean et Simone Lurçat est née de la volonté de
la veuve de l’artiste et du legs qu’elle a fait à l’Académie des
Beaux-Arts. Hors les donations faites à divers musées (Aubusson,
Saint-Céré et Angers en sont les points cardinaux), Simone Lurçat
a souhaité qu’un lieu à Paris rappelle la présence de ce grand
artiste, membre de l’Institut - peu de temps puisqu’élu au sein de
notre compagnie en 1964 -, il disparut en janvier 1966.
La donation comprend la maison de l’artiste, architecture édifiée
par son frère l’architecte moderniste André Lurçat, qui construisit
la plus grande partie de l’impasse de la Villa Seurat. Cette maison
est inscrite au titre des monuments historiques depuis 2015.
Entièrement meublée et dans son décor d’origine, elle abrite le
fonds d’archives et les collections de l’artiste, peintures, tapis-
series, céramiques, livres illustrés et un fonds de dessins inédits
qui compte près de 1400 numéros et s’étend sur toute sa carrière.
La détermination de l’Académie des Beaux-Arts a abouti à la
création de la fondation, entérinée par un décret du Conseil
d’État du 20 novembre 2010. Ainsi, l’Académie des Beaux-Arts a
permis de sauvegarder un patrimoine du xxe siècle. Jean Lurçat
s’est passionnément inscrit dans son temps. Il a vécu et pensé
LA FONDATION JEAN ET
SIMONE LURÇAT : UN PATRIMOINE
DU XX
E
SIÈCLE SAUVEGARDÉ
Par
Arnaud d'Hauterives
, Secrétaire perpétuel de l'Académie des Beaux-Arts
1...,18,19,20,21,22,23,24,25,26,27 29,30,31,32,33,34,35,36,37,38,...40
Powered by FlippingBook