lettre82 - page 2

Retrouvez le minisite du dossier thématique de la
Lettre de l’Académie des Beaux-Arts
à l’adresse Internet :
Directeur de la publication : Arnaud d’Hauterives • Comité de rédaction : déléguée Lydia Harambourg, membres : Yves Millecamps, Claude Abeille, Pierre-
Édouard, Yves Boiret, Aymeric Zublena, René Quillivic, François-Bernard Michel, Michaël Levinas, Édith Canat de Chizy, Didier Bernheim, Jacques-Louis Binet,
Bernard Perrine, Robert Werner • Conception générale, rédaction et coordination : Nadine Eghels • Conception graphique, réalisation : Claude-Matthieu
Pezon • Impression : Pauwells Impresor • ISSN 1265-3810 •
Académie des Beaux-Arts 23, quai de Conti 75006 Paris •
L’Académie des Beaux-Arts est l’une des cinq académies qui constituent l’Institut de France : l’Académie française, l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres,
l’Académie des Sciences, l’Académie des Beaux-Arts, l’Académie des Sciences Morales et Politiques.
Éditorial
Inscrit dans les commémorations nationales de
2016, le cinquantenaire de la disparition de Jean Lurçat (1892-1966), peintre
et rénovateur de la tapisserie, a orienté le choix du dossier de cette nouvelle
Lettre, consacré à l’art textile. Le Secrétaire perpétuel, Arnaud d’Hauterives,
évoque la genèse de la Fondation Jean et Simone Lurçat, fondation de
l'Académie des Beaux-Arts, dans le chapitre dédié à l'œuvre de cet artiste qui
fut membre de notre académie, de 1964 à 1966.
La tradition plurimillénaire du textile repose sur un long héritage artisanal et
économique en phase avec une créativité dont le Musée de l’Impression sur
Étoffes à Mulhouse et le Musée historique des Tissus à Lyon témoignent par
l’exceptionnelle richesse de leurs collections. Ces institutions en conservent la
longue histoire patrimoniale et la mémoire historique, technique et artistique
en étroite relation avec un métier qui évolua peu jusqu’à l’invention du métier
de Jacquard à Lyon. La ville est le point d’ancrage d’une tradition du dessin
perpétrée par les écoles et les fabriques où s’illustrèrent les dessinateurs-
ornemanistes tels que Jean Pillement, Philippe de la Salle, tandis que les
commandes royales et impériales stimulent une inventivité ornemaniste du
textile lyonnais. Au xxe siècle, la tradition se renouvelle des créations de Raoul
Dufy, Sonia Delaunay. De nouvelles matières textiles inspirent les créateurs
de la mode.
Quant à la tapisserie contemporaine, héritière d’une pratique universelle, elle
s’aventure sur d’autres terrains. Elle expérimente des matériaux nouveaux
qui engendrent d’autres techniques, s’ouvre à l’espace et quitte le mur pour le
volume et la troisième dimension au milieu des années soixante. La Biennale
internationale de la tapisserie de Lausanne (1962-1995), créée à l’instigation
de Pierre-Paul et de Jean Lurçat, a permis à de nombreux artistes de repenser
le textile, promu au rang d’œuvre d’art.
numéro 82
été 2016
Éditorial
• page 2
Réception sous la coupole :
Dominique Perrault
• page 3
Exposition :
Musée Marmottan Monet
«Hodler, Monet, Munch
Peindre l’impossible »
• pages 4, 5
Dossier :
« Art & textile »
• pages 6 à 33
Élections :
Bruno Barbey, Astrid de la Forest,
Jean Gaumy, Sebastião Salgado
• pages 34, 35
Hommage :
Eugène Dodeigne
Intervention en séance :
Jean-Marc Bustamante
• page 36
Expositions :
Fondation Pierre Gianadda
« Zao Wou-ki »
Paris-Pékin
« Échanges artistiques »
• page 37
Expositions :
Nantes
« La Casa de Velasquez »
Bibliothèque Paul-Marmottan
« Carrosses »
Parution
• page 38
Communication :
« La collection de tableaux
du roi Louis XIV »
Par
Arnauld Brejon de Lavergnée
• page 39
Calendrier des académiciens
• page 40
2
|
1 3,4,5,6,7,8,9,10,11,12,...40
Powered by FlippingBook