La lettre de l'Académie des beaux-arts - page 20

20
|
Après avoir subi au cours du temps bon nombre d’adjonctions,
de mutations et d’usages différents impliquant d’importantes
adaptations techniques et architecturales, notre projet d’incuba-
teur numérique va s’employer à faire renaître la vision originelle
intégrale de ce vaste parapluie en béton brut, et ainsi redonner à
la halle Freyssinet toute sa splendeur et sa force passée.
Trois grands programmes vont s’établir et s’articuler au sein de
cette grande halle :
Le forum
, véritable place publique polyvalente à l’entrée de
la halle et en regard du parvis urbain, accueille des services
partagés entre les utilisateurs et le grand public (LABFAB, salles
de réunions, auditorium de 360 places, espace polyvalent et café)
Le portique d’entrée donne à lire la mémoire de l’imbrication
profonde de la structure existante et de celle du pavillon d’admi-
nistration démoli. Outre cette fonction symbolique qui révèle
à tous les traces du passé, l’inertie de cette résille de béton est
renforcée à l’arrière du plan de façade par des poteaux en acier
noir. Cette structure en béton existante sera donc maintenue
en tant que trace historique et nécessité structurelle. Elle sera
enserrée, en prolongement des poteaux aciers, par des cadres
en acier noir afin de la protéger des intempéries mais également
pour affirmer notre intervention contemporaine sur la façade
principale d’arrivée.
Les start-up
, un espace de travail privatif dédié aux jeunes
entrepreneurs est organisé le long de douze travées rythmé par
une série de 8 villages à niveaux totalisant près de 3000 postes
de travail.
La nef centrale n’est pas habitée par les espaces de travail, c’est un
espace polyvalent de rencontre et d’échanges qui ouvre ainsi une
grande perspective sur toute la longueur de l’édifice.
Les deux anciennes voies ferroviaires sont réactivées et
deviennent deux tranchées encaissées qui contiennent un nombre
important de casiers privatifs, en acier laqué noir. Ce dispo-
sitif permet de retrouver par un effet cinétique et fonctionnel
l’empreinte historique des rails.
Les nouveaux planchers en acier (pour se démarquer de la
structure en béton existante) sont uniquement créés sur les deux
nefs latérales et établis sous forme de gradins afin de dégager des
vues latérales ascendantes et de permettre ainsi une perception
visuelle complète des trois voûtes depuis l’espace du mail central.
L’activité spécifique des jeunes start-up est basée sur l’échange
permanent et la formation d’une communauté, c’est pourquoi il
n’y a pas d’espaces clos mais une succession de plateaux de travail
ouverts et collaboratifs rythmés par des containers blanc en léger
porte-à-faux sur l’espace libre de la nef centrale. Ils identifient
des lieux plus intimistes, les villages regroupant des fonctions
partagées (petites salles de réunions, cuisine, SKYPE box, WC... ).
Ce cœur servant est entouré de deux espaces de co-travail
modulables et polyvalents, largement ouverts sur la nef principale
mais aussi orientés sur les nouvelles façades latérales.
Le restaurant
est ouvert 24h/24h, il s’ouvre au sud sur une
terrasse et un jardin public, c’est un lieu d’interface et d’échanges
entre les utilisateurs et le quartier.
Cette partie de la halle a conservé ses quais et ses voies d’ori-
doss i er
1...,10,11,12,13,14,15,16,17,18,19 21,22,23,24,25,26,27,28,29,30,...40
Powered by FlippingBook